Sur BOOKING.COM, la connexion WIFI
a été jugée excellente par les clients dans
94%
des établissements hôteliers équipés par Ipéfix.

Indicateur de la qualité de connexion Wifi fournie dans l’établissement,
via le questionnaire de satisfaction Booking.com généré en fin de séjour.

Enquête établie auprès de nos clients Wifi disposant
d’ une note globale égale ou supérieure à 8/10.

Comment limiter la consommation d'eau et d'énergie dans son hôtel ?

Comment limiter la consommation d'eau et d'énergie dans son hôtel ?

 

Les questions énergétiques occupent une place croissante dans les préoccupations écologiques des hôteliers. La conscience environnementale étant devenue plus omniprésente que jamais, fait du développement durable et de la consommation responsable des énergies et des ressources un enjeu majeur dans la production et l'exploitation touristiques.

La mise en place de ces processus éthiques passe, en partie, par une stratégie efficace de maîtrise de la qualité du service, et implique une gestion appropriée de l'ensemble des dépenses nécessaires au fonctionnement des hôtels au quotidien.

L'énergie représente une part importante du budget de l'exploitation dans l'hôtellerie, et cette tendance devrait s'accentuer à l'avenir au vu du contexte économique, social et politique actuel.

Dans cette perspective, Il est fondamental de se doter d'une stratégie de consommation responsable, en parfait accord avec les objectifs de rentabilité prédéfinis.

 

 

Hôtellerie et économies d'eau : c'est possible !

Adopter un mode de consommation responsable en hôtellerie implique l'opposition à des actions "irresponsables" vis-à-vis de l'environnement. Celles-ci ont été longtemps justifiées par la contrainte d'offrir un certain confort à ses clients. Le gaspillage de l'eau en hôtellerie est un enjeu bien réel et ses conséquences environnementales et économiques sont loin d'être à la hauteur des engagements RSE pris par les acteurs du secteur touristique.

À la différence de toute autre entreprise, un hôtel est fonctionnel 24/24, 7/7. Ce qui implique une disponibilité continue des services, et ainsi une difficulté à contrôler les modes de consommation de chaque client. Un hôtel est aussi vu comme un lieu de confort et de relâchement. Cette invitation au repos est souvent accompagnée par une "négligence" des règles de base de la part des clients, en l'occurrence économiser l'eau et l'énergie. Pour les équipes de l'hôtel, la situation implique un travail continu de contrôle, de maintenance et surtout de sensibilisation.

  • Installer des économiseurs d'eau : Ces petits équipements peu couteux installés sur les robinets et les pommeaux de douche permettent, grâce à l'ajout de l'air, de réduire le débit d'eau à moitié, sans perdre en confort.
  • Opter pour des mitigeurs thermostatiques dans les douches : Ils permettent de maintenir la température d'eau présélectionnée et donc d'éviter un écoulement d'eau inutile.
  • Réparer les fuites : Un robinet qui coule consomme jusqu'à 5 litres d'eau par heure, et une chasse qui fuit jusqu'à 600 litres par jour. Inciter vos clients à vous contacter en cas de fuites d'eau dans les chambres ou dans les espaces communs.
  • Recycler l'eau de pluie grâce à des récupérateurs d'eau extérieurs. Cette eau est certes non-potable mais peut servir pour l'arrosage des espaces verts, pour l'alimentation des toilettes et pour l'entretien du sol.
  • Changer les draps et les serviettes à la demande des clients. Il s'agit en effet d'actions simples et efficaces pour faciliter l'adoption des écogestes par vos clients.

 

L'énergie, une ressource précieuse en hôtellerie

L'hôtellerie est connue comme un secteur très énergivore et donc générateur d'impacts sur l'environnement. Si cette consommation diffère selon la nature des bâtiments, la superficie, le standing et le taux d'occupation, il est toutefois primordial de mettre en place une stratégie homogène visant à instaurer les règles d'une consommation d’énergie responsable.

Dans un contexte de surconsommation, l’électricité est difficile à préserver. Réussir à "mieux consommer" ne peut se faire que dans le cadre d'une réflexion cohérente qui va bien au-delà des écogestes mis en place au quotidien, et doit faire partie de la stratégie d’investissement hôteliers.

La nouvelle génération des installations hôtelières est aujourd'hui forcément pensée pour être "eco-friendly".

  • Les équipements électriques dans les chambres représentent une grande partie de la consommation énergétique des hôtels. Pour autant différentes solutions existent pour limiter les gaspillages quotidiens de l'énergie. À commencer par les systèmes de serrure à carte ou les économiseurs à lecteurs de carte, qui à la différence de leurs modèles et technologies, permettent de répondre aux problématiques liées à la consommation superflue dans les chambres, notamment en l'absence du client.
  • Les ampoules LED classe A (à basse consommation) couplées avec des capteurs d'éclairement gèrent de façon intuitive le système d'éclairage et s'activent uniquement à la détection de mouvement.
  • Les radiateurs intelligents dotés de la fonction de détection ouverture et fermeture des fenêtres sont conçus pour s'adapter au changement des températures et ainsi d'éviter de chauffer inutilement en cas d'une fenêtre ouverte par exemple.
  • Il est aussi important de s'équiper d'un système de régulation de température afin de centraliser la gestion de tous les équipements de l'hôtel et ainsi maîtriser sa facture électrique.
  • Pour optimiser les équipements de chauffage et de climatisation, il est également pertinent de penser à mettre en place un système d'isolation efficace et d’investir dans du double vitrage pour un bon confort thermique intérieur.

 

Les réseaux mutualisés pour une économie d'énergie optimale

L'impact environnemental du numérique n'est plus à négliger. En termes d'émissions de gaz à serre, le numérique pollue autant plus que le trafic aérien. Le Wifi, l'indispensable des hôtels, est de ce fait au cœur du débat éco numérique.

La réussite d'un projet Wifi passe, en grande partie, par la gestion efficace des enjeux environnementaux liés aux solutions numériques déployées. Le Wifi managé comme le propose IPEFIX, est en effet un bon modèle de gestion mutualisée, respectant les règles de la consommation numérique responsable en hôtellerie.

Ce modèle d'infogérance fondé sur le principe de la mutualisation, vise à réduire le nombre d'équipements Wifi et à centraliser le pilotage du réseau. Ce système de gestion est assurément exemplaire sur le plan énergétique.

En hôtellerie, ce mode de fonctionnement est repris pour optimiser le réseau de la téléphonie IP. Grâce à des bornes dédiées, la solution Full DECT IPEFIX (Etude de cas de l'hôtel Fougère), utilise le réseau Wifi existant pour diffuser un réseau de communication fiable et sécurisé, remplaçant ainsi toute l'infrastructure analogique. En adéquation avec la nature du bâtiment et avec ses spécificités techniques et architecturales, le plan de déploiement des bornes DECT IP est extrêmement optimisé. Ceci offre l'avantage de réduire largement le réseau matériel et donc de limiter les consommations énergétiques.

Dans ce contexte d'optimisation, la convergence des services IP constitue une véritable révolution sur le plan énergétique. La création d'un seul réseau de communication multicanal (Vidéosurveillance, téléphonie, Chromecast, IPTV …) permet de créer un système centralisé d'exploitation de la bande passante. L'ensemble de ces services mutualisés sont gérés depuis un seul équipement réseau, appelé le Switch.

 

Conclusion : La gestion énergétique efficace en hôtellerie joue un rôle principal dans l'évolution de la compétitivité globale du secteur. Pour les hôteliers, le défi est double : D'une part rejoindre cette volonté collective à faire évoluer l'offre hôtelière dans un écosystème de production et d'exploitation écoresponsable, et d'autre part maintenir une qualité de service et un confort optimal, tout en continuant d'accroître leur rentabilité.

La conscience écologique, de plus en plus défendue par les voyageurs, contraint les hôteliers à inscrire leurs démarches d'amélioration dans un système de management de l'énergie efficace. Ceci passe par une communication transparente et par un engagement responsable vis à vis des enjeux environnementaux et réglementaires.

 

Veuillez valider le captcha